Quelles sont les 6 typologies de logo ?

par | 26, Août 2023 | Magazine des actualités creatives

Le logo monogramme

C’est un logo fait de texte, qui est fondé sur les initiales de la marque. Il réunit plusieurs lettres en un seul dessin, qui peuvent être enchevêtrées.

Par exemple : NASA, Chanel, H&M, Play Station, SNCF, IBM…

 

Utilisations recommandées :

  • Lorsque le nom de la marque est trop long.

Le logo idéogramme – pictural

C’est un logo qui ne contient pas de texte. Il représente la marque par le biais d’une forme, d’un objet ou d’une idée relativement abstraite qui deviendra le symbole de l’entreprise.

Par exemple : Nike, Adidas, Windows, Twitter, Apple, WWF, Snapchat, Instagram), le puma de Puma, le crocodile Lacoste, l’oiseau de Twitter, la pomme de chez Apple, la feuille d’érable pour Air Canada…

 

Utilisations recommandées :

  • Lien psychologique ;
  • Bonne mémorisation du visuel ;
  • Sigle universel ;
  • Pas de frein linguistique.

Le logo combiné

Il repose sur l’union de 2 styles. C’est le binôme d’un logotype et d’un idéogramme.

Par exemple : Lacoste, Puma, Carrefour, GoodYear, Pizza Hut, Xbox, McDonald’s…

 

Utilisations recommandées :

  • Communiquer sur le nom et l’identité visuelle ;
  • Utile pour les nouvelles marques ;
  • Possibilité de jongler entre le logotype et l’idéogramme ;
  • Distinctif, donc pas de confusion possible avec une autre marque.

Le logotype / marque

C’est le nom d’un produit, d’une société, d’une association, écrit en toutes lettres, avec une typographie toujours identique, qui peut-être une police de caractères classique ou spécialement conçue pour la marque.

Par exemple : CocaCola, Kellogg’s, Sony, Leica, Uber, Google…

Utilisations recommandées :

  • Idéale pour une nouvelle marque, il facilite le processus de mémorisation de celle-ci ;
  • Créer un sentiment de confiance et donc de stabilité pour la marque.

Le logotype mascotte

La création d’un logo mascotte, permet de créer un lien et une identification affective autour de la marque.

Par exemple : Vache qui rit, Malabar, KFC, Michelin…

Utilisations recommandées :

  • Très communicatif ;
  • Facilement mémorisable ;
  • Maniable, il peut être facilement adapté.

Le logotype emblème

C’est un logo qui peut être composé de plusieurs éléments : le logotype, un monogramme éventuellement accompagné d’un pictogramme à l’intérieur d’un badge, d’un cachet, d’un sceau … C’est une représentation moderne des blasons de chevalier d’antan pour un logo.

Par exemple : Starbucks, Harley-Davidson, NHL, Porche, Philips, Ferrari…


Utilisations recommandées :

  • Aspect traditionnel ;
  • Marque les esprits ;
  • Connotation « institutionnelle ».
PROCHAIN ATELIER CANVA ⋅ 2024 ⋅ 4 placesInscription à la liste d'attente
+